Vermifugation
Vermifugation des chevaux facilitée

Lorsque j'ai entendu parler des nouveaux comprimés à mâcher pour vermifuger les chevaux, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire.

En fait, ma première réaction a été d'être séduit par cette idée géniale et de me demander pourquoi on n'y avait pas pensé plus tôt. Nous avons de nos jours toute une série de bons vermifuges, mais il peut parfois s'avérer difficile de les administrer à un cheval qui n'est pas coopératif. Pourquoi donc ne pas faire une formulation telle que cela devienne un plaisir pour le cheval?

L'administration a de tout temps constitué une étape critique de la vermifugation. D'où mon sourire, car cela me rappelait le bon vieux temps... Lorsque j'ai émigré aux USA voilà bientôt 12 ans et que j'ai commencé à travailler comme assistant en médecine équine, il n'y avait pour moi rien de plus beau que de soigner des chevaux tous les jours et à toute saison - des détails comme le sommeil ou les loisirs étaient complètement secondaires.
Je pense souvent avec nostalgie à cette époque, car aujourd'hui, avec une famille et des enfants, mes priorités sont un peu différentes. Autrefois, il n'y a pratiquement rien que je n'aurais pas fait pour le bien-être du cheval: surveiller des poulains toute la journée, veiller des chevaux à coliques toute la nuit, les examens de boiterie à 40 degrés à l'ombre, les opérations à la lumière des phares des «ambulatory-trucks». Mais il y avait une limite: je refusais de vermifuger les chevaux à l'aide d'une sonde naso-gastrique.

Tout au début, les vermifuges étaient administrés sous forme liquide et en volume important. Le risque était alors grand de renverser une partie de ces mélanges un peu exotiques, et les administrer par sonde était la méthode la plus sûre pour que le traitement soit complet. La «vermifugation à la sonde ou tube-worming» est ainsi devenue la règle d'or pour de nombreux détenteurs de chevaux et en même temps, un cauchemar pour les vétérinaires.

Lorsque j'ai commencé à travailler aux USA, il y avait encore certains «anciens» qui n'avaient apparemment pas encore compris qu'il existait des vermifuges très efficaces sous forme de pâte. Je n'avais jamais de vermifuges liquides avec moi et je n'avais de toute manière aucune envie de traiter par sonde nasale des chevaux qui détestent les pâtes vermifuges. Le «tube-worming» était ainsi pour moi une absurdité, et je rechignais à vermifuger les chevaux de cette manière, même si le propriétaire pensait que c'était le nec plus ultra.

Les gens étaient la plupart du temps intelligents et la vermifugation avec des pâtes se passait plutôt bien, mais de temps en temps, c'était un vrai combat de faire en sorte que la plus grande partie de la pâte finisse dans le cheval plutôt que sur lui. Avec les comprimés à mâcher, nous avons maintenant heureusement une alternative pratique à la vermifugation par pâte. Cela semble presque trop beau pour être vrai, mais aujourd'hui, la vermifugation est devenue un jeu d'enfant - et le «tube-worming» appartient définitivement à l'histoire, pas seulement pour moi.

Ruedi Steiger Dr méd. mét. FVH, DACVIM

 
COMMERCANTS
Commerçants Achetez les produits Equina directement dans un magasin proche de chez vous:
plus d'infos>>



COMMANDE EN LIGNE
myofortil 70 104
 
Commandez les produits EQUINA à tout moment et tout simplement au départ de chez vous: plus d'infos>>



ACTUEL
haemoxil
HAEMOXIL
Optimise les performances des chevaux de sport et d'élevage
plus d'infos>>
EquiRepell
EQUIREPELL
Protection contre les insectes pour le cheval et le cavalier
plus d'infos>>